" Peau d'âne ne connaissait rien, elle habitait une petite ville du centre de la France et n'avait rien vu de très extraordinaire. Sa mère, qui était très belle, l'aimait. Il y avait un mimétisme entre Peau d'âne et sa mère. Un jour, le directeur financier de l'hôpital psychiatrique rattaché à la Sécurité sociale où travaillait sa mère, avait dit, à la suite du Noël de Gireugne, puisque c'était le nom de cet hôpital : c'est incroyable le mimétisme. L'école de peau d'âne était une école de filles, une école privée. Pourquoi ? Parce que sa mère, qui était si belle, n'était pas mariée avec le père de Peau d'âne, et à l'époque c'était extrêmement rare. En 58-59 une femme dans une petite ville qui se baladait avec un ventre de femme enceinte, on appelait ça nue fille mère, sa mère disait mère célibataire, c'était son combat de dire comme ça. "

 

ANGOT, Christine: Peau d'Âne 9782234055988 2003

16,95C$ Prix original
3,00C$Prix soldé
Hors Taxe